La Commission annonce une aide humanitaire initiale de 1,8 milliard d'euros pour 2024

La Commission annonce une aide humanitaire initiale pour 2024

Avec pres de 300 millions de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire en 2024, selon les estimations, l'UE réaffirme une nouvelle fois sa détermination a venir en aide aux populations les plus vulnérables partout dans le monde. La Commission a donc adopté son budget humanitaire annuel initial de plus de 1,8 milliard d'euros pour cette année.

L'aide humanitaire de la Commission européenne en 2024 sera répartie comme suit:

  • Pres de 200 millions d'euros seront destinés a faire face aux conséquences des déplacements forcés, de l'insécurité alimentaire, de la malnutrition aiguë et chronique, des aléas naturels et des épidémies récurrentes au Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Niger), en République centrafricaine et dans le bassin du lac Tchad (Tchad, Cameroun et Nigeria), qui sont aggravés par les conflits, l'insécurité et le changement climatique.
  • Quelque 346 millions d'euros soutiendront les populations d'Afrique orientale et australe touchées par les conflits de longue durée dans la région des Grands Lacs, ainsi que les personnes déplacées du fait de phénomenes météorologiques extremes et de conflits armés au Soudan, au Soudan du Sud, en Ouganda, a Madagascar, au Mozambique et dans la Corne de l'Afrique (Djibouti, Éthiopie, Kenya et Somalie).
  • Pres de 470 millions d'euros d'aide humanitaire de l'UE seront alloués au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour répondre aux besoins humanitaires extremes a Gaza et au sein de la population civile palestinienne, ainsi qu'a la crise régionale qui sévit en Syrie, au Liban, au Yémen et dans les pays voisins.
  • Une enveloppe de quelque 115 millions d'euros sera allouée aux pays de l'Europe du Sud-Est et du voisinage européen, essentiellement pour faire face aux conséquences de la guerre d'agression menée par la Russie contre l'Ukraine, et pour financer des projets destinés a couvrir les besoins actuels dans les Balkans occidentaux et dans le Caucase, ainsi que pour faire face aux effets de la crise syrienne en Turquie et aux conséquences durables des tremblements de terre de l'an dernier.
  • Une aide humanitaire de 186 millions d'euros aidera les populations les plus vulnérables d'Asie du Sud et du Pacifique, en ciblant principalement l'aide humanitaire au Myanmar, au Bangladesh et aux Philippines, tout en s'attaquant aux conséquences du changement climatique dans la région.
  • 111,6 millions d'euros seront alloués a l'Amérique centrale et du Sud et aux Caraibes, ou nous continuerons a soutenir la réponse aux conséquences de la crise au Venezuela, aux conséquences humanitaires des conflits armés en Colombie, aux conséquences de la crise a plusieurs niveaux en Haiti, ainsi qu'a la violence généralisée qui sévit en Amérique centrale, au Mexique et en Équateur. En outre, la région est fréquemment exposée a des aléas naturels.
  • Environ 315 millions d'euros sont réservés pour faire face a des situations d'urgence soudaines et a des crises humanitaires imprévues pouvant survenir tout au long de l'année.
  • Plus de 98 millions d'euros seront alloués a des activités horizontales, a des projets innovants et a des initiatives stratégiques, par exemple les partenariats programmatiques pluriannuels, ainsi qu'au renforcement des capacités de réaction.

Contexte

Depuis 1992, la Commission européenne fournit une aide humanitaire dans plus de 110 pays, dont bénéficient des millions de personnes dans le monde chaque année. Cette aide est fournie par l'intermédiaire d'organisations humanitaires partenaires, dont des organisations humanitaires européennes non gouvernementales, des organisations internationales (y compris des agences des Nations unies) et des agences spécialisées dans les États membres.

La Commission européenne suit de pres l'utilisation qui est faite des fonds de l'UE grâce a son réseau mondial d'experts humanitaires, et elle a mis en place des regles strictes pour s'assurer que les fonds alloués sont utilisés a bon escient.

En 2021, la Commission européenne a publié une communication proposant de renforcer l'impact humanitaire mondial de l'Union européenne pour faire face a la forte augmentation des besoins humanitaires, amplifiés par la pandémie de COVID-19. La communication propose une série d'actions clés visant a accélérer la fourniture d'aide humanitaire en élargissant la base des ressources, en favorisant la mise en place d'un environnement plus propice pour les partenaires humanitaires et en s'attaquant aux causes profondes des crises dans le cadre d'une approche européenne collective. Elle met un accent renouvelé sur la défense et la garantie du respect du droit international humanitaire (DIH) et vise a intensifier la collaboration intersectorielle pour investir dans la résilience des communautés, en particulier face a l'absence croissante de services de base et aux graves conséquences humanitaires du changement climatique sur les populations les plus vulnérables.

Pour en savoir plus

New Eurobarometer survey shows strong citizen support for EU humanitarian aid (Une nouvelle enquete Eurobarometre fait état d'un soutien résolu des citoyens en faveur de l'aide humanitaire de l'UE)

Media

Arrival of EU humanitarian aid in Chad 2023-07-23

Quote

En ce début d’année 2024, l’écart entre les besoins humanitaires et les ressources disponibles continue de se creuser. Dans le meme temps, les besoins de financement sont tres élevés, alors que les conflits se multiplient et que la crise climatique s’aggrave. En 2023, le déficit de financement a atteint de nouveaux records, puisque, pas meme 40 % des 56,7 milliards d'USD nécessaires ont été fournis. Face a cette tendance inquiétante, la Commission européenne continuera a financer des actions humanitaires en faveur des plus vulnérables, quels qu’ils soient et ou qu’ils se trouvent dans le monde. Nous continuerons a plaider et a mobiliser la communauté internationale pour combler collectivement ce déficit de financement alarmant. Dans le meme temps, nous continuerons a contribuer de maniere proactive au renforcement de la collaboration intersectorielle, en particulier avec les acteurs du développement, pour accroître la résilience locale afin d’apporter une aide vitale aux populations en détresse et de soustraire autant de personnes que possible a la dépendance a l’égard de l’aide. L’année derniere, l’UE a franchi un pas important dans cette direction en fixant un objectif volontaire de RNB a réserver a l’aide humanitaire par nos États membres. Cette responsabilité partagée au niveau mondial ne peut toutefois etre assumée par l’Europe seule. En 2023, plus de 91 % des contributions provenaient de seulement 20 donateurs, dont les trois principaux (parmi lesquels la Commission européenne) avaient fourni 58 % du financement humanitaire disponible au niveau mondial. Cette situation n’est pas viable. Il est donc essentiel que la communauté internationale trouve un moyen plus équilibré et plus équitable de financer l’aide humanitaire, en fonction des capacités de chaque pays.
Janez Lenarčič, commissaire a la gestion des crises 2024-02-11


Zařazenopo 12.02.2024 12:02:00
ZdrojEvropská komise fr
Originálec.europa.eu/commission/presscorner/api/documents?reference=IP/24/678&language=fr
langfr
guid/IP/24/678/

Související témata


Zobrazit sloupec 

Kalkulačka - Výpočet

Výpočet čisté mzdy

Důchodová kalkulačka

Přídavky na dítě

Příspěvek na bydlení

Rodičovský příspěvek

Životní minimum

Hypoteční kalkulačka

Povinné ručení

Banky a Bankomaty

Úrokové sazby

Hypotéky, Stavební spoření

Směnárny - Euro, Dolar

Práce - Volná místa

Úřad práce, Mzdy, Platy

Dávky a příspěvky

Nemocenská, Porodné

Podpora v nezaměstnanosti

Důchody

Investice

Burza - ČEZ

Dluhopisy, Podílové fondy

Ekonomika - HDP, Mzdy

Kryptoměny - Bitcoin, Ethereum

Drahé kovy

Zlato, Investiční zlato, Stříbro

Ropa - PHM, Benzín, Nafta, Nafta v Evropě

Podnikání

Obchodní rejstřík

Města a obce, PSČ

Katastr nemovitostí

Ochranné známky

Finanční katalog

Občanský zákoník

Zákoník práce

Stavební zákon

Daně, formuláře

Další odkazy

Auto - Cena, Spolehlivost

Monitoring ekonomiky

Volby, Mapa webu

English version

Czech currency

Prague stock exchange


Ochrana dat

Používání cookies

Copyright © 2000 - 2024

Kurzy.cz, spol. s r.o., AliaWeb, spol. s r.o. V